La façade principale donnant sur l'Avenue de la Liberté
La façade principale donnant sur l'Avenue de la Liberté
Résidence "Le Liberté" - Nîmes
Résidence "Le Liberté" -  Nîmes

CETTE RUBRIQUE EST RESERVEE AUX LOCATAIRES RESIDENTS ET AUX COPRORIETAIRES (RESIDENTS OU NON)

Vous avez besoin d'un avis, d'un conseil,d'une réponse ...

Vous souhaitez contacter une entreprise, un des résidents, soumettre une proposition d'aménagement des espaces, améliorer un fonctionnement, avoir un soutien pour diffuser une recherche de logement, au contraire pour proposer une location, informer vos voisins de la résidence d'un évènement, d'une proposition, ... faire réaliser votre étiquette de boite aux lettres, exposer une remarque, un questionnement, ...  ou bien demander un rendez-vous pour un échange oral,

 

Ecrivez au Conseil Syndical de la Résidence Le Liberté à Nimes par courriel   conseilsyndical.leliberte@laposte.net

 

LE CONSEIL SYNDICAL DE COPROPRIETE

 

Il est en lien régulier avec le Syndic chargé de la gestion de la copropriété. Il fait avec lui un point régulier sur la façon dont l'immeuble fonctionne, dont les entreprises chargées de l'entretien ou des réparations interviennent. Il formule des demandes d'amélioration, signale des dysfonctionnements, ...

Il est composé de copropriétaires résidents et non-résidents, bénévoles, se réunissant en conseil plénier régulièrement. Certains d'entre eux rencontrent le syndic pour régler des questions techniques aux cours de permanences techniques se tenant tous les premiers mercredis du mois, le matin, sur le site de la résidence.

Ses membres ont été élus au cours de l'assemblée générale des copropriétaires le 17 décembre 2014 pour l'exercice 2015. 

 

Actuellement en sont membres :

Jean-Michel BENSA

Mireille BOUISSET

Pierre CLEC'H

Richard GARCIA

Bernard KOEBEL

Jean-Paul SPOSITO

Fabien STIGLIANI

Claudine TROULET

Voir compte-rendus au chapitre "Archives" pour les décisions ayant été traitées dans les prédédentes réunions du Conseil Syndical .

LE CONSEIL SYNDICAL EN CONCERTATION AVEC LE SYNDIC REPERE, PROPOSE, DEMANDE, DECIDE :

 

 

La dernière réunion plénière du Conseil Syndical a eu lieu le mardi 17 mai 2016 à 18h15 dans la résidence.

 

Voir compte-rendu en rubrique "Le Conseil Syndical" pour prendre connaissance des dernières préoccupations et décisions d'amélioration décidées lors des réunions précédentes.

 

COMPTE-RENDU D’ACTIVITE

DU CONSEIL SYNDICAL DE LA COPROPRIETE « LE LIBERTE » - NÎMES

EXERCICE 2014 -2015

 

L’exercice 2014 – 2015 a constitué une période de stabilisation du fonctionnement de notre copropriété et de réduction progressive (certains penseront trop lente) des différents désordres sur les espaces collectifs et privatifs.

 

Le syndic a déclenché plusieurs procédures de déclarations en Dommage-Ouvrage de certains désordres non résolus sur les parties communes mais aussi privatives (notamment des infiltrations et des défauts de fermeture de portes-fenêtres). La non-réponse aux demandes des propriétaires et du syndic adressées au SAV du promoteur URBAT concernant ce type de désordres, révélateur d’une posture peu responsable voire méprisante, ont amené, lorsque cela était techniquement possible, à adopter cette procédure certes un peu longue mais efficace in fine.

Beaucoup de ces dysfonctionnements et difficultés ont trouvé une solution favorable, même si certains restent encore et toujours d’actualité. Les relations régulières du Conseil Syndical avec le gestionnaire représentant le Syndic Tourdiat, notamment lors des rencontres mensuelles (commission technique permanente) ont permis d’aller dans une direction satisfaisante la plupart du temps.

 

Le Conseil Syndical, dans ses réunions plénières ou à l’occasion des relations régulières établies entre ses membres et le représentant du syndic, avec le responsable de l’entreprise de nettoyage et d’entretien, avec les élus et services municipaux, avec certains fournisseurs, … a toujours pour préoccupation permanente de contribuer à maintenir, autant que faire se peut, un bon niveau de qualité de vie pour les résidents, en même temps qu’une conservation de la valeur du patrimoine des copropriétaires.

Les questions liées aux conditions d’hygiène et de sécurité sont prioritairement traitées, mais pas seulement.

 

Cette ambition ne peut être atteinte sans une attention constante à la façon dont la construction évolue mais aussi à la façon dont les résidents et les visiteurs utilisent et vivent les espaces privatifs dans une certaine mesure, mais surtout les installations et espaces collectifs, et donc à la façon dont les règles de vie et le règlement de copropriété sont respectés. 

Pour cela nous avons adopté une règle de conduite permettant d’obtenir quelques résultats : il convient d’être exigeant et attentif en permanence et de réagir très vite au moindre dysfonctionnement, à la moindre salissure, au premier manquement au règlement intérieur.  C’est dans cette réactivité et aussi souvent dans les détails de l’organisation que se niche la réussite ou tout au moins des résultats satisfaisants. La bonne cohésion, compréhension, collaboration de tous est alors indispensable.

 

Au cours de la précédente AG et des séances de Conseil Syndical en cours d’exercice, ont été examinés les points ci-dessous : ces dossiers signalés, traités ou en suspens, ainsi que d’autres préoccupations, ont fait l’objet de de propositions ou de décisions du Conseil Syndical ainsi que d’interventions de notre gestionnaire (M. Castéras) du syndic Tourdiat Gestion:

Les impacts de la construction d’un immeuble mitoyen, en relation avec le promoteur (Groupe Ametis Promoteur)

Des rencontres, associant les représentants du Conseil Syndical et le Syndic avec les représentants du promoteur AMETIS ont été réalisées avec l’objectif de réduire les gènes et nuisances. Celui-ci n’a pas toujours été atteint notamment en ce qui concerne les nuisances sonores, les salissures et les désordres de stationnement. Les dégâts causés par les maçons de l’entreprise de gros œuvre PROBAT, sur les véhicules de résidents stationnés sur le parking au RH, n’ont pas tous connu une solution favorable.

Plusieurs de nos demandes de réparation ou de précaution, suite à des nuisances subies, n'ont reçu de la part du promoteur qu'un silence distant. Nous aurions pu attendre mieux de la part d'un organisme qui se réclame de valeurs humanistes. 

La fin du chantier est proche mais nous devrons être attentifs à ce que nos demandes de remise en état des parties affectées de notre immeuble  et de nettoyage de l’environnement, la finition du trottoir, de la chaussée et de la rampe,... soient satisfaites.

 

Problèmes de matériel électrique provoquant des pannes d’éclairages dans les parties communes.

Les solutions ont été trouvées en cours d’année par la copropriété, le promoteur ayant fait défaut en ce domaine (comme dans d’autres)

 

Résolution des problèmes d’occupation abusive de la zone cimentée à l’entrée de la résidence (empêchement de stationner).

 

L’installation de  barrières et de bornes anti-stationnement ont considérablement réduit les nuisances. Il reste à vérifier comment l’augmentation de la fréquentation du site et du flux de circulation dues à l’occupation de l’immeuble voisin auront une répercussion de ce point de vue.

Les contrats d’entretien pour les appareillages existants.

 

ASCENSEUR : actuellement entretenu de façon satisfaisante avec la Sté ThyssenKrupp. (contrat renégocié par le syndic)

ADOUCISSEUR D’EAU : Contrat établi avec la société SOFRADE.

ENTRETIEN DES SYSTEMES DE SECURITE : La dernière visite a révélé un problème sur la colonne sèche d’incendie engageant la responsabilité de l’installateur (et donc du promoteur). CETTE REPARATION, QUI ENGAGE LA RESPONSABILITE D’URBAT, N’EST TOUJOURS PAS EFFECTUEE.

LE PORTAIL BASCULANT d’entrée dans les parkings de la résidence a connu tout au long de l’année des dysfonctionnements et pannes multiples. Les conditions d’interventions de l’entreprise chargée par contrat établi en 2015 de son entretien et du dépannage (SIM Fermeture) n’ont pas donné satisfaction. Un nouveau prestataire est d’ores et déjà prévu.

 

La destination des emplacements des emplacements de parking (RH et sous-sol) appartenant à la copropriété.

 

Deux emplacements (l’un au sous-sol, l’autre au RH) sont loués à deux résidents locataires. Gestion assurée par Tourdiat Immobilier pour le compte de la copropriété.

Un emplacement (au RH) affecté au stationnement de motos (3 à 5 places) demande à être structuré, le nombre de motos étant relativement important (une concertation des motards concernés est en cours).

Un emplacement (au RH) est affecté au stationnement des véhicules de visiteurs pour de courtes durées (moins de 6 heures). La gestion de cette disposition demande une attention particulière : les matériels et règles d’utilisation ne sont pas toujours respectés. Il serait utile que les propriétaires et les agences immobilières insistent aussi, dans leurs contrats de location, sur cet aspect du fonctionnement de la copropriété.

 

L’Information des copropriétaires et locataires (mise en place d’un site web et alimentation du panneau d’information)

 

Le site web en place est régulièrement alimenté et actualisé. Il semble être consulté et apprécié par certains résidents et copropriétaires (près de 1600 clics ou consultations au cours des deux derniers mois). Il constitue une exception dans le paysage de la copropriété dans notre ville et au-delà.

Le panneau d’affichage – information du hall d’entrée est régulièrement mis à jour.

 

Les fuites de gaz: prises en compte par GDF ? 

Question posée à GDF : pas de réponse collective satisfaisante pour l’instant. Les démarches concernant les défauts sur les détendeurs sur les compteurs, doivent être réalisées de façon individuelle.

 

Le respect du règlement intérieur concernant l’occupation et l’utilisation des terrasses, loggias et balcons  mais aussi les autres aspects du vivre ensemble (maîtrise du bruit, règles de stationnement, tri des déchets, réparation des salissures, …)

 

Ces règles sont maintes fois répétées mais pas toujours respectées, nécessitant l’intervention directe du syndic auprès des intéressés. Il n’est pas inutile de rappeler ici que les propriétaires sont responsables des conséquences que le non-respect, par leurs locataires des règles de copropriété, pourraient avoir.

Dans l’ensemble la bonne tenue des occupants doit être soulignée.

 

L’entretien et l’arrosage du bassin de rétention qui prend l’allure de « jardinet » fleuri au printemps et en été. (Mission confiée à l’entreprise de nettoyage Fernandez)

 

 

 

 

L’amélioration de la tenue, l’entretien, le renouvellement des plantations à l’avant et à l’arrière (bassin de rétention) de la résidence (par la Sté Fernandez), la régulation du système d’arrosage (réalisé par des bénévoles du Conseil Syndical) demande des interventions plus professionnelles : un nouveau prestataire a été contacté.

 

Le suivi des travaux d’entretien effectués par l’entreprise de nettoyage et le signalement au syndic des dysfonctionnements.

 

Réalisé essentiellement par le Président du Conseil Syndical qui donne par ailleurs, aux résidents, les informations utiles pour contacter les interlocuteurs concernés.

 

La trésorerie disponible sur le compte séparé de la copropriété n’étant pas suffisante pour faire face à nécessités de paiement immédiat de fournisseurs, la création d’un compte « réserve de trésorerie » a été décidée par la dernière AG.

Le suivi du versement régulier et effectif des appels de fonds adressés aux copropriétaires a réduit les difficultés de trésorerie. Pour autant le « fond » a été créé par un appel en deux versements proportionnels, auquel les copropriétaires ont répondu. Certains n’ont cependant pas totalement assimilé que cette participation était récupérable par le propriétaire en cas de vente de son bien.

 

Pose de fermetures sécurisantes sur les portes palières d’accès aux parkings

Cette question n’a toujours pas de réponse, son traitement étant délicat au plan réglementaire.

 

 

CONTROLE DE GESTION :

Une commission de contrôle des comptes, composée de membres du Conseil Syndical (Mireille BOUISSET, Bernard KOEBEL, Claudine TROULET),  a procédé le 30 novembre 2015 au siège de Tourdiat Gestion, avec la comptable du Syndic, à l’étude des documents comptables de la copropriété en vue de l’arrêt des comptes qui sera soumis à l’Assemblée Générale. La commission a étudié également la possibilité future de constituer un fond de réserve destiné au financement lourd des inévitables travaux de rénovation qui seront décidés dans quelques années.

 

CONVIVIALITE :

Les membres du Conseil Syndical ont organisé à l’entrée de la résidence, un apéritif dinatoire convivial et coopératif  à l’intention des résidents et des propriétaires, le samedi 6 juin 2014, en fin de matinée avec « concours » de pétanque en début d’après-midi. La formule sera à renouveler pour entretenir et développer les bonnes relations dans notre résidence, mais il conviendra de revoir le jour et l’heure à adopter pour l’édition 2016 afin de favoriser une participation plus importante.

 

LE CONSEIL SYNDICAL A ADHERE AU COMITE DE QUARTIER CAPOUCHINE – Mal JUIN en vue de participer aux réflexions et aux animations organisées sur notre secteur destinées à améliorer la qualité de vie de ses habitants. Plusieurs hypothèses pour dynamiser notre environnement (notamment la Place de l’Europe) ont été proposées.

 

LE FONCTIONNEMENT FORMEL DU CONSEIL SYNDICAL :

 

Commission Technique Permanente : Au cours de cet exercice, après l’AG du 17.12.2014, neuf rencontres des membres du Conseil Syndical avec le gestionnaire (D. Casteras du Cabinet Tourdiat Gestion), ouvertes aux propriétaires et résidents qui le souhaitent, ont eu lieu :

Le 04.02.2015, le 04.03.2015, le 06.05.2015, le 03.06.2015, le 08.07.2015, le 12.08.2015, le 02.09.2015, le 07.10.2015, le 02.11.2015.

Dans cette période de stabilisation de la copropriété faisant une suite immédiate à la construction et mettant en évidence des difficultés, la rencontre mensuelle (tous les premiers mercredi du mois) a été très utile. Pour l’exercice suivant une fréquence moins soutenue pourra être adoptée, le nombre de problèmes devant normalement se réduire. Cependant une réactivité du syndic à nos signalements par téléphone ou par courriel sera une condition sine-qua-non de la poursuite de notre collaboration.

 

Par ailleurs, trois réunions plénières du Conseil Syndical avec la participation de D. Castéras pour le Syndic ont eu lieu le 04.02.2015, le 04.02.2015, le 02.11.2015

 

Les copropriétaires élus lors de l’Assemblée Générale 2014, pour l’exercice 2014 – 2015, ayant assuré le suivi des dossiers et participé aux travaux du Conseil Syndical sont :

Jean-Michel BENSA  (propriétaire résident)

Mireille BOUISSET (propriétaire non résident)

Pierre CLEC’H (propriétaire résident)

Richard GARCIA (propriétaire résident)

Bernard KOEBEL (propriétaire non résident)

Jean-Paul SPOSITO (propriétaire résident)

Fabien STIGLIANI (propriétaire non résidente)

Claudine TROULET  (propriétaire résidente)

 

Cette même équipe se propose pour un renouvellement de mandat pour l’exercice 2015 – 2016.

Merci aux copropriétaires qui ont fait confiance à ces bénévoles soucieux de la préservation du bien commun. Les contacts et donc les recueils d’avis ou de demandes sont plus fréquents avec les propriétaires résidents (et bien évidemment avec les locataires) qu’avec les propriétaires plus éloignés, pour autant tous ces échanges témoignent de la réalité d’une préoccupation commune et partagée.

 

Le Conseil Syndical a émis un avis favorable à la poursuite en 2015 – 2016 du mandat de syndic du Cabinet Tourdiat Gestion.

2016

 

 

COMPTE RENDU DE REUNION DU CONSEIL SYNDICAL

de la COPRO « LE LIBERTE » du 17.05.2016 – Résidence Le Liberté - Appt n°27 à Nîmes

 

Présents  : P. Clec'h, R. Garcia, , J-P Sposito, F. Stigliani, C.Troulet + D. Castéras (Cabinet Tourdiat – Syndic)  -  Absents  excusés : JM Bensa (décès d’un proche), M. Bouisset (obligation familiale), B. Koebel (pb de santé)

Secrétariat de séance: J-P Sposito

 

DESORDRES ENREGISTRES DANS L'IMMEUBLE ET NON RESOLUS A CE JOUR : 

D. Castéras indique que tous les désordres en cours ont fait l'objet de déclarations en dommage ouvrage auprès de l'assurance du constructeur. Ils sont pris en compte mais la procédure est lente du fait des interventions successives de l’assurance et de ses experts, des entreprises contactées rarement réactives et disponibles, des contrôles, des formalités administratives diverses, …

Sont concernés : appt n°04, n°11, n°12, n°18, n°20, n°28, n°30, n°34.

L’entreprise RD2I a été sollicitée pour réparer les désordres sur façade causés par la construction de l’immeuble voisin. Le promoteur n’ayant pas répondu à nos sollicitations sera averti de cette démarche qui lui sera facturée si la non-réponse à nos demandes devait perdurer.

Eclairage aux niveaux -1, RB et RH. L’entreprise sollicitée interviendra le 18 mai pour régler la temporisation des détecteurs, leur orientation.

Alimentation électrique des appartements : Seront recherchée les causes des anomalies déclenchant les mises en sécurité de certaines chaudières et également, l’usure précoces des ampoules des éclairages de coursives aux niveaux inférieurs.

Problème d’écoulement des pissettes depuis les terrasses des appt 20 et 12 : Une visite de ces deux terrasses pour tenter de trouver une solution sera réalisée par le Syndic. Toujours d’actualité !

La réparation sur la colonne sèche (dispositif de sécurité incendie) La recherche d’une entreprise susceptible de réaliser la reprise de chantier est toujours en cours. Une possibilité semble se faire jour avec la Sté SANITHERMI.

Infiltrations sur éléments de terrasses et loggias : La Sté RD2I est sollicitée pour intervenir sur les appt n°18, 34, 04, 11,12,20. Attente des devis demandés.

Fuite sur un tuyau d’écoulement interne au plafond du parking RH : sera réparée le 18 mai au matin.

 

QUELQUES DOSSIERS EN COURS (AUTRES TRAVAUX) :

Détérioration des bandes adhésives sur les parois vitrées du hall d’entrée (en lien avec les stationnements de jeunes dans ce hall en cours d’année scolaire) : M. Casteras fournit un rouleau d’adhésif blanc (non transparent) à poser en remplacement des bandes abimées.

Tapis brosse du hall d’entrée : Le remplacement sera réalisé fin du mois de mai.

Entretien des plantations : Un plan d’intervention avec un listing des tâches à réaliser échelonnées dans le temps (planning) sera établi avec M. Fernandez le 1er juin au cours de la réunion de la commission technique.

Plinthes aux bas de murs dans les sas d’accès aux niveaux RH et R-1 : Le CS exprime sa satisfaction sur la rapidité d’intervention et la qualité du travail réalisé.

Vols et fracturation de porte : Vol de clés d’appartement dans les boites aux lettres : la consigne de précaution pour conseiller de ne pas laisser de clés dans les boites à lettres a été diffusée aux résidents.

La porte du local vélo du RH qui a été fracturée (vol de plusieurs vélos) a fait l’objet de déclaration auprès du procureur de la République et de l’assurance. La porte a été réparée et sécurisée, la même pose d’éléments de sécurisation a été commandée à ADClic pour le local du RH. Un long échange sur les dispositifs à envisager pour mieux sécuriser cette zone est engagé mais n’aboutit pas à des décisions fermes. Le syndic reste en recherche de solution.

Des appels au respect du règlement intérieur ont été adressés par le syndic à certains résidents. Une note concernant les précautions et mesures à adopter pour éviter la répercussion des bruits de pas, de déplacements de meubles, d’appareils ménager, dans les appartements du dessous a été diffusée à tous les résidents.

Installation de « piscines » sur les terrasses : le syndic rappelle que les sols des terrasses et loggias ne peuvent supporter un poids supérieur à 100Kg / m² (soit environ 10 cm d’eau) ce qui limite les dimensions de la « piscine » à celles d’un « pédiluve ».

Peinture des murs de l’escalier menant au RH commande sera adressée à l’entreprise Fernandez pour réaliser ce travail avec une peinture blanche lessivable. La dépense sera affectée au budget entretiens et travaux ordinaires de la copro. A vérifier en fin d’année et ajuster l’affectation selon les résultats d’exercice.

Fermeture du placard technique du palier RH : commande passée à ADClic (M. Blanc) pour poser une serrure avec entrée triangulaire

Dysfonctionnement du digicode : Intervention de Télécenter fin mai donc dans une douzaine de jours.

Problèmes de réception des émissions télé depuis la généralisation de la TNT : certains appareils télé demandent qu’un relancement de la programmation (recherche de stations) soit effectué complétement.

Garde-corps des loggias et terrasses : demande adressée aux résidents de réaliser et mettre en place, si ce cas les concerne, une « barrière anti passage de chats » sur leur garde-corps selon le modèle fixé sur la terrasse de l’appart. 04 au R+1 (façade arrière)

 

POINT DE SITUATION SUR L’EXECUTION BUDGETAIRE 2016, A MI-EXERCICE :

D. Castéras indique que les versements des copropriétaires relatifs aux appels de fonds ne présentent pas d’anomalies majeures et ne donne pas lieu, pour l’instant, à inquiétude réelle. Cependant certains retards (2 trimestres) feront l’objet de lettres de rappel « incisif » pour 3 copropriétaires.

 

CONVIVIALITE ET BONNES RELATIONS :

 Le maintien des bonnes relations entre résidents et le traitement des solutions permettant d’améliorer le « bien vivre ensemble » de tous ceux qui partagent un espace de vie commun, fait partie des préoccupations du Conseil Syndical.

La 4ème version de la désormais traditionnelle « Rencontre des Résidents et copropriétaires du Liberté» aura lieu le vendredi 24 juin (c’est la St Jean, mais il n’y a aucune relation : on ne pourra pas faire de feux !), entre 18 et 20 heures devant la résidence, selon la formule « on déguste, on goute, on invite, on partage, … » Toutes les bonnes volontés pour participer à l’organisation de ce moment (et son déroulement) sont enregistrées avec grand plaisir. En souhaitant que l’invitation aura un écho favorable et que l’échange soit le plus convivial possible.

 

ENVIRONNEMENT :

Les difficultés pour sortir de notre parking et rejoindre les voies de circulation principales sont réelles depuis la fin de construction de l’immeuble voisin et l’établissement du sens de circulation obligeant à tourner à gauche. Elles  provoquent le mécontentement de nombreux résidents. Cette manœuvre est souvent impossible quand les véhicules stationnés devant la Résidence Le Kiosque empiètent trop sur la chaussée, réduisant ainsi le rayon de manœuvre. Plusieurs interventions auprès des élus et des services municipaux, à l’initiative du Conseil Syndical et soutenues par le Comité de Quartier, n’ont pas abouti jusqu’à présent. Il est donc décidé de lancer une pétition demandant le rétablissement d’une circulation à double sens depuis le croisement de la rue du Romarin jusqu’à notre entrée de parking. Un panneau de signalisation B15, indiquant l’obligation de céder le passage aux véhicules venant en sens inverse, peut éviter les croisements difficiles au niveau de notre immeuble.

 

M. Burgoa, adjoint au Maire sera à nouveau sollicité.

 

DIVERS :

 

AFFICHAGE – INFORMATIONS :

Demande faite au syndic de placement d’un cadre support de notes d »information sur le mur faisant face à la porte d’ascenseur sur le palier du RH.

 

STATIONNEMENT DANS LA ZONE PARKING :

A l’initiative de quelques résidents un tracé provisoire à la craie a été réalisé pour délimiter les emplacements en épi des motos sur l’espace dédié au RH. Le CS remercie et félicite les motards concernés qui ont eu le souci du bien-être commun. Autorisation accordée pour tracer définitivement les tracés à la peinture. Demande du nombre de motards concernés dans la résidence.

 

IMPORTANT - RAJOUT DE DERNIERE MINUTE

 

Cette information est rajoutée en dernière minute hors réunion du CS, suite aux travaux d’entretien du bassin de rétention. La coupe très (trop) sévère des herbes et plantations (situation qui doit prochainement être normalisée avec l’entreprise Fernandez), a mis en évidence au bout du bassin, près de grille blanche, un écrasement de tuyau d’évacuation des eaux pluviales, signe du passage de quelqu’un qui a escaladé la grille pour pénétrer ou pour sortir de la Résidence. Un déflecteur de vélo a été trouvé là, confirmant l’hypothèse qui a été émise, après que des traces de pas ont été repérées dans les herbes hautes, selon laquelle c’est cette voie qui aurait été empruntée par les voleurs de vélos.

Le syndic alerté recherche actuellement des solutions de sécurisation sur cette partie de la Résidence.

 

-----------------------------------------------------------

COMPTE RENDU DE REUNION DU CONSEIL SYNDICAL

de la COPRO « LE LIBERTE » du 02.11.2015 – Résidence Le Liberté - Appt n°40 à Nîmes

 

Présents :  JM Bensa, M. Bouisset, P. Clec'h, R. Garcia, , J-P Sposito, F. Stigliani, C.Troulet + D. Castéras (Cabinet Tourdiat – Syndic)  -  Excusés : Absents : B. Koebel

Secrétariat de séance: J-P Sposito

 

DESORDRES ENREGISTRES DANS L'IMMEUBLE ET NON RESOLUS A CE JOUR : 

D. Castéras fait le point sur les désordres en cours et les dossiers ayant fait l'objet de déclarations en dommage ouvrage auprès de l'assurance du constructeur et sur les suites en découlant : Les différents désordres sont à présent traités ou en cours de traitement même si la procédure semble lente.

Quelques dossiers en instance de traitement dans les appartements 27, 30, 34, 04. Le désordre de l’appartement 37 est en cours de traitement. Les désordres de l’appartement 33 n’ont pas trouvé de solution satisfaisante. Ces dossiers sont suivis mais les solutions ne pourront être effectives que très progressivement.

Eclairage aux niveaux -1, RB et RH. Les problèmes sont résolus cependant les membres du Conseil signalent que la durée des éclairages sur les zones de parking du RH et du Sous-sol est anormalement longue. D. Castéras démontre que si le souci de gestion écologique des énergies peut être retenu, les impacts financiers de la dépense sont infimes. Il en est de même pour l’éclairage du parking aérien dont il est convenu que sa permanence tout au long de la nuit constitue une précaution utile et une sécurité.

Problème d’écoulement des pissettes depuis les terrasses des appt 20 et 12 : Une visite de la terrasse du n° 12  pour tenter de trouver une solution sera réalisée par le Syndic. TOUJOURS D’ACTUALITE !

Les traces de coulures sur la partie intérieure des garde-corps et le caractère inesthétique des joints plastiques sur les raccordements des éléments maçonnés : D. Castéras s’engage à communiquer au Conseil Syndical la référence de tonalité de peinture (RAL). Cette référence sera inscrite dans le carnet d’entretien de la résidence. A FAIRE

Tâche de façade sous la fenêtre de l’appt n° 9 : M. Castéras relance l’entreprise chargée de faire la reprise de peinture. Demande adressée au façadier. A REACTIVER !

Tapis brosse du hall d’entrée : Le remplacement sera réalisé avec un tapis simple (fin en microfibre identique à celui posé dans les sas de communication au RH et au R-1) le modèle actuel étant trop cher sur le catalogue du fabricant.

La réparation sur la colonne sèche (dispositif de sécurité incendie) n’a toujours pas été réalisée par le constructeur. Signalons qu’en cas d’incendie dans l’immeuble les pompiers ne pourraient utiliser ce dispositif. A SUIVRE

 

 QUELQUES DOSSIERS EN COURS :

 Défauts de fonctionnement du portail basculant de parking.------

D. Castéras expose les raisons pour lesquelles il a été décidé de ne pas poursuivre notre collaboration avec l’entreprise SIM Fermeture jusqu’alors chargée de l’entretien de ce portail par contrat. C’est la société CMA qui pourrait reprendre  le contrat à la date anniversaire de signature. Avantages : solutions de dépannage moins couteuses, solutions plus efficientes, modalités d’interventions plus pratiques. Le CS donne son accord pour ce changement. Le C.S. donne son acord.

Entretien des plantations : l’entreprise envisagée (Vivadom) n’a pas donné suite à notre demande de devis. F. Stigliani se propose de contacter un jardinier professionnel pour qu’il étudie notre demande et établisse un devis. Les dépôts de plants (et dons de graines) pour améliorer la végétalisation du lieu sont encouragés. Merci à ceux qui l’ont fait.

Plinthes aux bas de murs dans les sas d’accès aux niveaux RH et R-1 : le Conseil Syndical estime que le devis fourni par la Sté Fernandez pour la pose de plinthes en PVC est élevé, il souhaite avoir un autre devis avec une solution en carrelages collés. D. Castéras effectue la recherche.

Quelques actes d’incivilité :

Certains d’entre eux sont concomitants avec les périodes où le portail est resté ouvert ce qui renforce la nécessité de trouver rapidement la solution pour s’assurer de son bon fonctionnement.

Nous avons déploré :

Quelques dépôts de sacs poubelle hors les bacs au sous-sol. (par ailleurs ces bacs ne débordent plus : amélioration).

Des graffitis sur les murs du sas au sous-sol (enfants ?) Nettoyés par M. Fernandez, légères traces visibles mais acceptables pour le moment. Dégradation réalisée lors des périodes de blocage du portail en position ouverte !

Chaîne d’entrée de la zone de stationnement à durée limitée au RH, cassée à plusieurs reprises.

Vol de fusible à l’intérieur d’un disjoncteur dans un placard technique de coursive (au R+2) : D. Castéras interroge les services EDF pour tenter de repérer les possibles auteurs de cet acte délictueux.

Des salissures sur les sols, murs et parois pas toujours nettoyées par leurs auteurs.

Relations avec l’entreprise AMETIS : le programme de réalisation de l’immeuble a du retard (4semaines environ). D. Castéras a relancé, ce jour même, le responsable de ce programme pour indiquer notre mécontentement suite aux initiatives prises par les entreprises sans concertation avec les personnes concernées (installation d’un échafaudage sur plusieurs emplacements du parking au RH sans avertissement ni précaution, tentative d’intervention sur une terrasse du 4ème de notre résidence sans en avertir les résidents ou propriétaires, stationnements gênants de véhicules d’entreprises devant la résidence ...) La demande expresse de nettoyage complet et de remise en état de notre environnement dès la fin du chantier a été renouvelée.

Relations avec le Comité de Quartier Capouchiné Maréchal Juin : Pierre Clec’h et J-P Sposito participent aux réunions mensuelles de ce Comité qui traite de l’amélioration des conditions de vie quotidiennes dans le quartier.

Propositions faites : installation d’un marché aux fruits et légumes hebdomadaire sur la Place de l’Europe, organisation d’une Foire au Troc, …  La bonne tenue, l’animation et l’entretien de notre secteur conditionnent le bien-vivre de ses habitants il est donc utile que nous nous y intéressions.

Des appels au respect du règlement intérieur ont été adressés par le syndic à certains résidents. Ils ont eu un effet positif excepté dans un cas où les dépôts d’éléments de mobilier sur un garde-corps de loggia est toujours présent. D. Castéras adresse à l’intéressé une lettre de rappel.

 

POINT DE SITUATION SUR L’EXECUTION BUDGETAIRE 2015 EN FIN D’EXERCICE :

D. Castéras indique que les versements des copropriétaires relatifs aux appels de fonds ne présentent pas d’anomalies majeures et ne donne lieu, pour l’instant, à aucune inquiétude justifiée. D. Castéras indique qu’un point de situation complet et précis, en cours d’exercice et notamment tant que les dépenses en eau (faisant l’objet de refacturations) ne sont pas connues, n’est pas possible.

RAPPEL : les appels de fonds (en deux versements) effectués en 2015 après décision de l’Assemblée Générale des copropriétaires en décembre 2014, sont destinés à la constitution d’une réserve de trésorerie donnant la souplesse nécessaire, sur le compte de la copropriété, pour payer les factures de fournisseurs en temps et en heure. Les sommes collectées restent la propriété des copropriétaires et leur seront restituées en cas de revente de leur bien et donc départ de la copropriété.

 

CONVIVIALTE ET BONNES RELATIONS :

  •  Le maintien des bonnes relations entre résidents et le traitement des solutions permettant d’améliorer le « bien vivre ensemble » de tous ceux qui partagent un espace de vie commun, fait partie des préoccupations du Conseil Syndical.
  •  Le site web (dont il est souligné qu’il constitue une initiative exceptionnelle dans la ville, voire au-delà) contribue à la réalisation de cet objectif. Bien qu’il ait une audience limitée du fait même de son objet, il a reçu depuis sa création, 1700 visites, les pages concernant le fonctionnement de la copropriété sont les plus lues.
  • Une rencontre entre les propriétaires de motos de la résidence (très nombreux par rapport à d’autres résidences) est prévue le mercredi 4 novembre en fin d’après-midi pour tenter de trouver les meilleures solutions pour caser toutes les motos de la résidence (de plus en plus nombreuses).

 

DIVERS :

 

  • La négociation d’un tarif préférentiel pour les contrats d’entretien des chaudières des résidents souscripteurs auprès de AXENERGIE (précédente appellation : Gaz Service), a trouvé une réponse favorable : une remise de 10% est accordée à nos résidents abonnés.

REUNION DU CONSEIL SYNDICAL de la COPRO « LE LIBERTE »

DU 19.05.2015 – Résidence Le Liberté - Appt n°34 à Nîmes

 

COMPTE RENDU SIMPLIFIE

 

Présents :  JM Bensa, M. Bouisset, P. Clec'h, R. Garcia, , J-P Sposito, + D. Castéras (Cabinet Tourdiat – Syndic)

Excusés : F. Stigliani (termine son travail à 18h à L’Ardoise, sera plus disponible à partir du mois de juillet) B. Koebel (ennuis de santé),  C. Troulet (hospitalisée).               Absents : néant

Secrétariat de séance: J-P Sposito

 

POINT DE SITUATION SUR L’EXECUTION BUDGETAIRE 2015 A MI EXERCICE :

M. Castéras s’engage à transmettre au plus tôt au Conseil Syndical les documents utiles afin que celui-ci puisse juger si les dépenses engagées et prévues pour le 2ème semestre respectent bien le budget. Il indique qu’il n’y a pas d’inquiétude majeure pour la perception des appels de fonds adressés aux copropriétaires. Les retardataires du 1er trimestre, relancés, ont versé ce qui était dû à la copro.

 

DESORDRES ENREGISTRES DANS L'IMMEUBLE ET NON RESOLUS A CE JOUR : 

M. Castéras fait le point sur les désordres en cours et les dossiers ayant fait l'objet de déclarations en dommage ouvrage auprès de l'assurance du constructeur et des suites en découlant. Le Président du Conseil Syndical lui remet un document récapitulatif de tous les désordres signalés au Conseil Syndical par les résidents (ou les copropriétaires) avec fiches individuelles détaillées.

 

Eclairage aux niveaux -1, RB et RH. Le Conseil Syndical exprime son mécontentement de voir les désordres relatifs à l’éclairage des différents niveaux durer aussi longtemps, prolongeant la gêne des résidents. Devant les difficultés à faire intervenir URBAT pour faire remplacer les spots défectueux dans les coursives des niveaux R+1 et R+3, il est décidé de faire appel à une entreprise qui réalisera ce travail dans le cadre du budget entretien de la copro

Problème d’écoulement des pissettes depuis les terrasses des appt 20 et 12 : Une visite de la terrasse du n°12  pour tenter de trouver une solution sera réalisée par le Syndic

Les traces de coulures sur la partie intérieure des garde-corps et le caractère inesthétique des joints plastiques sur les raccordements des éléments maçonnés : M. Castéras s’engage à communiquer au Conseil Syndical la référence de tonalité de peinture (RAL). Cette référence sera inscrite dans le carnet d’entretien de la résidence

Tâche de façade sous la fenêtre de l’appt n°9 : M. Castéras relance l’entreprise chargée de faire la reprise de peinture. Demande adressée au façadier.

Bornes anti-stationnement descellées : elles ont été fixées (collage) par le maçon.

Arrivée de la fibre dans les appartements : pas de difficultés généralisées : un seul cas de gaines obstruées. Le propriétaire M. Koebel fait appel à l’entreprise d’électricité responsable.

Claquement sonore des portes palières : un réglage qui devrait diminuer la nuisance sonore, a été réalisé après la réunion, par M. Castéras.

Fuites sur compteurs à gaz : le relevé des compteurs ayant déjà été changés a été fait par M. Castéras. Ce relevé doit être envoyé à GDF pour demander qu’une vérification générale (voire un remplacement des appareils soupçonnés de pouvoir être défectueux), soient effectuée. M. Castéras s’engage à le faire rapidement.

Tapis brosse du hall d’entrée : Le remplacement ne semble pas urgent pour le moment, M. Fernandez ayant réussi à faire une réparation partielle.

 

 QUELQUES DOSSIERS EN COURS :

 

  • Sécurisation des parkings en sous-sol et RH : l’achat groupé de système de fermeture de boxes n’est pas décidé pour l’instant. Les propriétaires ne se sont pas manifestés en ce sens.

   NB : Il convient dans un premier temps et de façon urgente de sécuriser la zone couverte du RH en faisant réparer le déclencheur d’éclairage.

  • Fissures dans la dalle du sas d’entrée du RH et peinture des murs de l’escalier entre le RH et le 1er étage: produit colmatant et peinture lessivable achetés. Le syndic renouvellera la commande de travail à M. Fernandez.
  • Le Conseil Syndical souhaite savoir quelles suites l’entreprise AMETIS pense donner à nos demandes et observations sur les désordres constatés impactant notre résidence ou les biens des résidents (réunion du 8 avril 2015) ainsi que sur les mesures à prendre en vue de la poursuite du chantier afin éviter de nouveaux déboires lors des travaux de peinture notamment. M. Castéras relance la demande auprès des responsables de cette entreprise.

 

  • Relations avec les Comités de Quartier : Mandat est donné au Syndic pour qu’il réalise les démarches utiles afin de faire enregistrer l’adhésion de notre Conseil Syndical au Comité de Quartier Capouchiné.
  • Parmi les projets que nous pourrions impulser dans ce cadre-là (outre le traitement des questions relatives à l’environnement), les solutions d’animation de la Place de l’Europe auraient toute leur place, … c’est le cas de le dire (ex : un vide-grenier). La bonne tenue, l’animation et l’entretien de notre secteur conditionnent le bien-vivre de ses habitants il est donc utile que nous nous y intéressions.

 

  • L’installation d’un bac de récupération du verre dans le local-poubelle : Cette solution donne actuellement toute satisfaction. La mesure est confirmée.

 

  • Des appels au respect du règlement intérieur ont a adresser aux résidents notamment en ce qui concerne l’interdiction d’utiliser le bassin de rétention comme crottier pour les chiens des résidents (fait) et l’interdiction de présence d’objets et matériels visibles depuis les niveaux bas, sur les terrasses et loggias (à faire).

 

CONVIVIALTE ET BONNES RELATIONS :

     .  Le maintien des bonnes relations entre résidents et le traitement de toutes             les solutions permettant d’améliorer le « bien vivre ensemble » de tous ceux          qui partagent un espace de vie commun, fait partie des préoccupations du              Conseil Syndical.

  •  C’est pourquoi dès la première année de fonctionnement une rencontre entre résidents, copropriétaires, … a été organisée autour d’une table avec quelques bouteilles et plats à partager. Le samedi 6 juin 2015 sera organisée la 3ème Rencontre du Liberté, sur le « parvis » devant l’entrée. La formule « apéro-déjeunatoire-coopératif-et-convivial » testée l’an dernier est maintenue.
  • Différentes tâches organisationnelles sont réparties entre les membres du C.S.

 

DIVERS :

  • Le maintien de la terre et le camouflage des dégradations de bas du mur de soutènement en contrebas du parking RH sera traité dès qu’une opportunité économique se présentera.

 

  • La négociation d’un tarif préférentiel de contrat d’entretien des chaudières, pour les résidents souscripteurs auprès de Gaz Service, doit être engagée par M. Castéras qui tiendra au courant le C.S. des avancées de cette démarche.

 

Le Syndic doit faire parvenir au Conseil Syndical les doubles ou copies des courriers adressés aux différents interlocuteurs, relatifs aux démarches décidées et indiquées ci-dessus.

REUNION DU CONSEIL SYNDICAL de la COPRO « LE LIBERTE »

DU 04.02.2015 – Résidence Le Liberté - Appt n°27 à Nîmes

 

COMPTE RENDU RAPIDE

 

Présents :  JM Bensa, M. Bouisset, P. Clec'h, R. Garcia, B. Koebel, J-P Sposito, C. Troulet,

+ D. Castéras (Cabinet Tourdiat – Syndic)

Excusés : F. Stigliani (termine son travail à 18h à L’Ardoise, sera plus disponible à partir du mois de mai)               

Absents :

Secrétariat de séance: J-P Sposito

 

COMPTE-RENDU REUNION du C.S. de DECEMBRE 2014 :

Pas remarque – Approuvé

 

ORDRE DU JOUR DE LA PRESENTE REUNION :

Pas de demande de rajout ou de modif. -  Adopté

 

DESORDRES ENREGISTRES DANS L'IMMEUBLE ET NON RESOLUS A CE JOUR : 

 

M. Castéras fait le point sur les dossiers ayant fait l'objet de déclarations en dommage ouvrage auprès de l'assurance du constructeur et des suites en découlant.

 

Beaucoup de dossiers ont donné lieu à intervention et réparation notamment dans les parties communes mais les plus « lourds » restent en instance bien que les procédures soient en cours. Leur règlement n’est qu’une question de temps.

Nous devons rester attentifs à la façon dont le promoteur mettra en œuvre les solutions concernant les pannes d’éclairage des coursives aux niveaux R+1, R+2, R+3, l’arrêt des infiltrations dans certains appartements, l’apparition de microfissures sur les murs de certains appartements, les fissures sur garde-corps de terrasses, les taches de rouille et dégradation de béton sous les terrasses ou loggias de plusieurs appartements, la réparation des systèmes de sécurité (colonne sèche), les désordres semble-t-il causés par le chantier voisin.

Pour l’instant une action d’information des plaignants dans la presse, n’est pas décidée.

 

  QUELQUES DOSSIERS EN COURS :

 

  • Sécurisation des parkings en sous-sol et RH : l’achat groupé de système de fermeture de boxes n’est pas décidé pour l’instant.
  • Il convient dans un premier temps et de façon urgente de sécuriser la zone couverte du RH en faisant réparer le déclencheur d’éclairage
  • Le débat sur les systèmes de fermeture des portes n’aboutit pas à de nouvelles solutions. Pour l’instant il convient de sensibiliser les résidents à l’utilité de vérifier la bonne fermeture des portes (notamment la porte palière du hall d’entrée) et d’être attentif aux personnes qui veulent pénétrer dans la résidence (en particulier les jeunes collégiens qui profitent de l’ouverture du portail basculant pour se glisser à l’intérieur) Une note sur le site web et par newsletter alertera sur ces risques.
  • Production d’eau chaude : maintenance des réseaux et adoucisseurs : le contrat SOFRADE, nouvellement signé, a donné lieu aux premières interventions.
  • L’amélioration de la signalétique de la zone de stationnement à durée limitée semble donner satisfaction pour l’instant
  • De nouveaux autocollants signalant l’existence de « caméras vidéos » seront commandés par le conseil syndical. Décision de choisir des logos simples sans commentaires.
  • Papillons à coller sur les parebrises des véhicules mal stationnés devant l’entrée : la mesure semble inutile à présent, depuis la pose de barrières anti stationnement sur cet emplacement, par l’artisan commandé par le syndic. Les clés seront à disposition en cas de besoin ou d’urgence chez le syndic. L’entreprise de nettoyage Fernandez en aura un double ainsi que le Président du Conseil Syndical. Dans un 2ème temps les bornes de trottoir qui seront posées protégeront prochainement le revêtement décoratif, de plus en plus dégradé.
  • Fissures dans la dalle du sas d’entrée du RH : produit colmatant acheté. Le syndic commande le travail à M. Fernandez.

 

NOUVEAUX DOSSIERS :

  • Etat du tapis-brosse dans le hall d’entrée : très dégradé suite aux mauvais usages du début de l’occupation de l’immeuble (utilisé comme cale-porte).

           Une réparation partielle s’impose : M. Castéras s’informe auprès du fournisseur (Tapis ROMUS - ROMAT - http://www.romus.fr/product.php?pro_id=1308 )

 

  • Plusieurs causes de mécontentement exprimées par plusieurs résidents doivent être officiellement signalées à Ametis : bruits à des heures indues, stationnement gênant de fournisseurs du chantier, salissures sur parking, microfissures sur mur mitoyen … Certaines ont été signalées au service de police municipale (disparition des panneaux indicateurs de déviation de circulation à l’angle de la rue des Mimosas).

 

  • Proposition d’adhésion au Comité de Quartier « La Camargue » : accord des membres du C.S. pour que l’adhésion (payée par la copro) soit réalisée par M. Castéras. JP Sposito signale qu’il est intervenu par courriel auprès du Président du Comité de Quartier pour lui proposer de mener une étude, pouvant déboucher sur une demande auprès des services municipaux, pour que la zone de trottoir en face du centre commercial soit transformée en zone de stationnement des voitures particulières (et interdite aux poids lourds). Message reçu par M. Turc, jugé intéressant, mais pas de suite pour l’instant

 

  • Proposition d’installation d’un bac de récupération du verre dans le local-poubelle : M. Fernandez a produit un devis pour ce surcroit de tâche. Après échange il est décidé de demander des précisions complémentaires à M. Fernandez : type de poubelle (fermée-sécurisée) ? Mode d’intervention (enlèvement du récipient ou vidage sur place) ? Fréquence des interventions tous les mois (autant que nécessaire, sans limite) ? M. Castéras donne suite.

 

  • Dégradation du bas de mur de soutènement du parking côté bassin de rétention : pas de solution pour l’instant.

 

  • Pose de bloc d’éclairage de secours dans les coursives : mise en attente pour le moment.

REUNION DU CONSEIL SYNDICAL ELARGI 

 « LE LIBERTE » DU 10.12.2014

au siège de Tourdiat Gestion, route de Sauve à Nîmes

COMPTE RENDU RAPIDE

 

Présents :  M. Bouisset, Pierre Clec'h, R. Garcia, J-P Sposito, C. Troulet, F. Stigliani+ D. Castéras (Cabinet Tourdiat – Syndic)

Excusés : B. Koebel,  J-M Bensa,

Absents : , F.Gaechter, D. Fleuriet                     

Secrétariat de séance: J-P Sposito+ D. Casteras

 

Ce C.S. élargi a été décidé afin de traiter en détails les questions concernant les désordres constatés et restant en suspend afin de faire un point de situation pour les interessés et d'alléger d'autant les débats en Assemblée Générale.

 

DESORDRES ENREGISTRES DANS L'IMMEUBLE ET NON RESOLUS A CE JOUR 

 

M. Castéras fait le point sur les dossiers ayant fait l'objet d'une déclaration en dommage ouvrage auprès de l'assurance du constructeur. 

 

(Voir résolution n°1 de l'ordre du jour de l'Assemblée Générale).

Il assure que tous les dossiers seront menés à terme jusqu'à obtention de satisfaction quand bien même le promoteur URBAT ne donnerait pas suite aux demandes d'intervention. Le syndic a changé d'interlocuteur au SAV : ce n'est plus M. Stéfani mais M. Luna, responsable régional du SAV qui semble plus à l'écoute.

Certains dossiers trainent en longueur car le précédent syndic (Salanié) n'avait pas fait les déclarations de désordre aux entreprises responsables.

 

Ce qui concerne les désordres constituant une gène notoire les procédures engagées seront efficaces. Ce qui est de l'ordre de désordres esthétiques devront être réglés autrement (notamment les coulures de rouille sur les garde-corps).

 

Sont actuellement en surveillance étroite : les problèmes d'infiltration, les problèmes électriques (éclairage des coursives sur les différents palliers), les problèmes d'entretien des dispositifs de sécurité incendie (fuite dans colonne sèche). Tous les dossiers dommage-ouvrages seront donc réglés dans le courant 2015 sans qu'il soit possible cependant de fixer à ce jour un délai précis

 

Le conseil acte le fait que le délai d'un mois accordé à Urbat pour porter remède aux désordres déclarés soit observé de près et donne lieu à actions plus contraigantes (juridiques, médiatiques ?) s'il n'était pas respecté.

 

Nouveaux désordres :

Fissure dans le logement de M Cervellera (Appt n°6) sur le mur mitoyen avec le chantier voisin (apparition récente).

Mauvaise étanchéité sur la fermeture d'une fenêtre dans l'appartement de M. Garcia.

Ces désordres seront déclarés au constructeur URBAT. Sans réaction dans un délai de 15 jours ils feront l'objet d'une déclaration à l'assurance en dommage-ouvrage.

 

  

RELATIONS A LA SOCIETE AMETIS :

 

suite aux projections de béton sur le revétement du parking RH et à la chute du panneau de signalisation indiquant l'impossibilité de passer  au-delà du début du chantier (en venant de la Place de l'Europe), le syndic prendra contact avec les représentants de ce promoteur pour lui demander les mesures utiles évitant dommages et mécontentements. 

 

REUNION DU CONSEIL SYNDICAL DE COPROPRIETE

 « LE LIBERTE » DU 17.10.2014

COMPTE RENDU RAPIDE

 

Présents : J-M Bensa, M. Bouisset, J-P Sposito, C. Troulet + D. Castéras (Cabinet Tourdiat – Syndic)

Excusés : B. Koebel, R. Garcia, D. Fleuriet

Absents : G. Stigliani, F.Gaechter                     

Secrétariat de séance: J-P Sposito

 

1. Etude des suites données aux constats faits lors de la rencontre technique du 07.08.2014:

    Local vélo : l'installation des 8 systèmes d'accrochage dans les deux locaux (à chacun des niveaux) n'est toujours pas réalisé par l'entreprise contactée. Le syndic passera la commande à l'entreprise d'entretien Fernadez.

   Pose des deux caméras de surveillance : idem : le syndic s'adresse à un autre prestataire.

  Adoucisseur : Le projet de contrat avec l'entreprise Devos a été suspendu. L’Entreprise Fernandez assure le remplissage régulier du bac en sel de lavage. M. Casteras assurera l'achat et la livraison des sacs de sel qui seront stockés dans le local technique.

   La clé de ce local a été remise à M. Fernandez afin qu'il puisse y accéder (recharge en sel et réglage du programmateur d'arrosage. Celui-ci a été mis récemment en sommeil jusqu'au printemps prochain).

   Bloc-porte du hall d'entrée : L'entreprise contactée n'a pas donné suite à la commande. M. Castéras effectue l'achat et recherche une autre solution pour la pose.

   Panneaux d'affichage : deux panneaux en A4 ont été posés dans le hall et un en A3 a été posé au RH (l'affichette en A4 doit être remplacée par un document  format A3)

  Un cadenas à chiffres a été posé sur le support d'échelle d'accès au toit-terrasse au 6ème étage. Le code est détenu par le syndic et par les membres du Conseil Syndical.

   Réseau interne GDF : suite à plusieurs fuites dans les placards techniques, une demande a été adressée à GDF pour que les pièces susceptibles de présenter des défauts soient vérifiées. Devant l'absence de réponse le syndic relance le demande.

   Clé d’ouverture dans le boitier du hall d'entrée pour l'accés au  coffre "vanne de coupure du gaz" : Mireille Bouisset recherche une solution dans son réseau de relations.

   Extincteur du sous-sol vidé lors d'un jeu stupide par des inconnus : il a été remplacé lors de la visite de contrôle de la Sté LGP. A l'occasion de ses contrôles des systèmes de sécurité la Sté a constaté des fuites dans la colonne sèche du réseau "incendie". De ce fait elle serait inutilisable par les pompiers en cas d'incendie.  Cette malfaçon imputable à l'entreprise qui l'a installée et qui est sous garantie, a été signalée au promoteur URBAT à qui revient la responsabilité de provoquer une intervention pour réparation.

   Protection des bas de portes palières des parkings : elles ont été bposées par l'Entreprise Fernandez, (un peu plus grandes que demandées, il en manque une au RH).

   Fermeture de ces portes : une solution de sécurisation sera installée au RH.

   Grilles des ouvertures VMC sur les paliers : mal fixées du fait d'un défaut de fabrication. Désordre signalé à Urbat qui devra faire intervenir l'entreprise responsable.

   Espace extérieur à l'entrée de la Résidence : De plus en plus occupé par des voitures (visiteurs et entreprises du chantier voisin) donc de plus en plus sali, de plus en plus de chocs (réparés depuis) sur les lames décoratives de façade), toujours gênant pour l’accès au local-poubelles : une solution d'équipement anti stationnement sera présentée à l'Assemblée Générale et soumise à la décision des copropriétaires.

En attendant les papillons autocollants à apposer sur les véhicules en infraction (non-respect de la bande jaune d’interdiction de stationner) ont été commandés par le syndic et doivent être prochainement disponibles

   Chantiers AMETYS : malgré quelques améliorations dans l'amplitude des temps de travaux, on regrette toujours le bruit des engins surtout du côté rue de la Ranquette et la gêne générée par certaines "toupies" de livraison du béton mal stationnée aux abords de l'entrée de notre parking. Le syndic signalera ces gènes au promoteur responsable du chantier.

   Désordres divers dans les parties communes de la résidence : le syndic interpellera à nouveau la SCCV Le Liberté- SAV Urbat sur les dysfonctionnements répétés dans les éclairages des coursives aux niveaux R+1, R+2, R+3, dans une partie du parking du niveau RH, l'absence d'enduit au bas du mur de soutènement du parking côté bassin de rétention, les fissures constatées sur le mur du pignon côté chantier Amétys qui n'ont pas été réparées avant que la construction ne débute.  

   Notice Numéricable : une nouvelle rédaction des informations fournie par Numéricable sera bientôt disponible sur le site web et affichée sur le panneau du hall d'entrée.

   Baux des emplacements de stationnement appartenant à la copropriété: 

Ont été signés et remis aux deux résidents qui occupent ces emplacements.

   Désordres dans les logements  (infiltrations essentiellement) dans les appartements n° 27, 40, 34, 24, 31, Le syndic se charge des relances et déclarations nécessaires.

   Recouvrement de créances :

A ce jour 4200 € de créances sont à recouvrir (retards de paiement des charges dues à la copropriété par certains propriétaires : Appts n° : 7, 32, 29, 35, 8, ...). L'une d'elle très ancienne (aucun versement depuis 2013 malgrè de multiples rappels) fera l'objet d'une procédure judiciaire.

 

2. Preparation de l'A.G. du 18 décembre 2014 qui se déroulera au siège de Tourdiat Gestion (Il est rappelé qu’après réception de la convocation, les copropriétaires empêchés ne pouvant pas assister aux travaux de cette instance, doivent renvoyer au syndic leur pouvoir signé afin d’être représenté et d’éviter que le quorum ne soit pas atteint et donc que l’AG ne puisse valablement délibérer).

 

  - Commission de vérification des comptes de la copropriété le 17 novembre : Claudine Troulet, Mireille Bouisset, Bernard Koebel

 

  - Ordre du jour de l'AG : 

 . Compte rendu d'activité du Conseil Syndical

 . Point de situation sur l'état de la copropriété.

 . Arrété des comptes - Eléments  budgétaires et dispositions financières (proposition d'augmentation des frais du syndic et d'étalement du mandat sur deux ans).

 . Proposition de renouvellement du mandat de syndic au Cabinet Tourdiat. Le Coneil Syndical se déclare favorable à cette option.

 . Election du Conseil Syndical (départs, renouvellement de mandats, nouvelles candidatures)

 . Questions diverses.

 

NB : Prochaine permanence technique : rencontre Syndic / Conseil Syndical : le 5 novembre à 9h (une rencontre sur place tous les premiers mercredi de chaque mois. On peut communiquer au Président du Conseil Syndical et/ou au Syndic sa demande de participation à ce temps de travail, ou bien communiquer ses remarques, demandes d’informations, propositions d’améliorations, …

 

 

 

COMMUNIQUEZ

vos commentaires,

vos suggestions,

vos propositions,

vos demandes,

vos interrogations,

vos informations,

vos "tuyaux",

vos petites annonces,

vos critiques ou vos encouragements, ...

 

en écrivant à :

      conseilsyndical.leliberte@laposte.net     

   avec demande de publication

sur ce site

Coordonnées

Conseil syndical Le Liberte Nimes

32 rue de la Ranquette

30900 Nîmes

 

A CONTACTER

UNIQUEMENT PAR COURRIEL

conseilsyndical.leliberte

@laposte.net

 

Gestion de la copropriété

SYNDIC :

TOURDIAT GESTION 

33, rue de Sauve

30900 NÎMES

04.66.27.53.76

syndic@tourdiat.com

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Conseil syndical Le Liberte Nimes