La façade principale donnant sur l'Avenue de la Liberté
La façade principale donnant sur l'Avenue de la Liberté
Résidence "Le Liberté" - Nîmes
Résidence "Le Liberté" -  Nîmes

UNE RÉALISATION SOUS SURVEILLANCE PERMANENTE

____________________________________________________

 

VIE DE LA COPROPRIETE :

DES DATES UTILES POUR LES COPROPRIETAIRES

 

 

Lundi 18 décembre 20172017 : Assemblée Générale de la copropriété : présentation des compte-rendus de mandats et mise en débat, les difficultés, les avancées, les projets d'amélioration ou de transformation, les questionnements, la gestion 2016-2017, le budget 2017- 2019, la composition du Conseil Syndical. 

 

COMMISSION DE VERIFICATION DES COMPTES DE GESTION DE LA COPROPRITE :

Lundi 13 novembre 9h au siège du Syndic Tourdiat, rue de Sauve à Nîmes

 

REUNION ORDINAIRE DU CONSEIL SYNDICAL : Lundi 6 novembre 2017 à 18h  - Res. Le Liberté

 

COMMISSION TECHNIQUE PERMANENTE : Mercredi 11 octobre 9h Appt 27 dans la résidence. Rencontre avec le gestionnaire (syndic Tourdiat) pour visite des espaces communs et point sur les travaux réalisés et à réaliser

_______________________________________________

 

 

VEUILLEZ RESPECTER S.V.P.

LES AFFECTATIONS D’EMPLACEMENTS

DE STATIONNEMENT !

 

Chaque emplacement est affecté à un appartement et utilisé par le résident correspondant. Ne pas utiliser un emplacement qui ne nous appartient pas et ne jamais le faire sans l'autorisation de son propriétaire, est un signe de respect et de courtoisie.

Il en est de même pour ce qui concerne le respect des rêgles d'utilisation de "l'espace de stationnement à durée limitée" au RH.

 

Voir rubrique "Fontionnement" Chapitre " Mieux vivre au Liberté"

Depuis la livraison de l'ouvrage en 2012. Nous nous efforçons d'assurer une continuité dans la recherche d'une qualité de vie des résidents et d'une satisfaction des propriétaires.

Certaines entreprises ayant réalisé les différents chantiers de la construction ont disparu depuis la livraison de l'ouvrage

Ce qui est régulièrement réalisé depuis 2012 :

 Les interventions,  signalements et alertes du Conseil Syndical, en relation régulière avec le syndic, portent principalement sur :

les malfaçons et dysfonctionnements tant interieurs que de façade et les déclarations par le syndic des différents désordres  auprès de l'assurance dommage-ouvrage du promoteur,

- la surveillance du fonctionnement des diférents appareillages (ascenseur, adoucisseur d'eau, arrosage, fermetures de portes, systèmes de sécurité, ...) en lien avec le syndic,

- les problèmes d'écoulement d'eau pluviale et d'étanchéité notamment sur les terrasses et logias, les infiltrations dans les logements,

- les aménagements du bassin de rétention (plantations, arrosage,  ...)

- la surveillance des réseaux de distibution du gaz dans les placards techniques,

- des problèmes d'alimentation électrique dans les parties communes,

- les coulures de rouille sur certains garde corps de terrasses ou balcons,

- le suivi des contrats d'entretien des systèmes de sécurité et autres dispositifs d'entretien de la résidence,

- le suivi du fonctionnement des systèmes de fermeture des portes palières ainsi que du portail basculant d'accès aux parkings, 

- l'amélioration des solutions de stationnement dans et devant la résidence,

- les relations régulières avec l'entreprise chargée du nettoyage et de l'entretien de la résidence, mais aussi avec les les autres entreprises intervenantes et ce en lien avec le syndic,

- la mise à jour des modalités et outils d'information des résidents et des propriétaires.

- la réalisation et mise à jour des étiquettes de boites aux lettres individuelles,

- la relation avec le Comité de Quartier et l'élu municipal chargé du quartier et ses services, pour améliorer la circulation et le stationnement devant et à proximité de la résidence. (voir plus loin).

- la réponse aux demandes d'information des nouveaux résidents sur des problématiques particulières,

- l'achat groupé de biens d'équipement (ex : DAFF)

__________________________________________________________

NUMEROS UTILES EN CAS DE DYSFONCTIONNEMENT

(voir liste complète sur l'affichette posée entre la porte palière et les boites à lettres dans le hall d'entrée et aussi dans les colonnes des newsletters régulièrement adressées aux résidents et aux propriétaires)

 

PANNE D'ASCENSEUR : THYSSENKRUPP : Tel : 0800 24 00 20

                                                                 Pour la cabine : AM 43 49 9T

 

PORTAIL BASCULANT PARKING :  Sté CMA - Tel : 0891 36 00 11

 

En cas d'urgence notamment la nuit ou le week-end, appeler directement le prestataire, aux autres moments appeler le Syndic Tourdiat (04.66.27.55.75) et / ou avertir le Préident du Conseil Syndical (Appt 27).

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR

 

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA COPROPRIETE « LE LIBERTE »

CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE LA RESIDENCE

32, RUE DE LA RANQUETTE  30900 NÎMES   /   Site web : http://www.residence-le-liberte-nimes.org/

 

SALISSURES, ORDURES ET DECHETS :

Le local-poubelles principal est situé à l’extérieur de la résidence, en sortant à gauche de la porte d’accès principal. Un point de dépôt occasionnel est situé au niveau de parking RH, il doit être utilisé comme tel, notamment par les personnes ayant des difficultés de déplacement. Les bacs doivent être refermés complétement.  Il est strictement interdit de déposer ordures, déchets, sacs poubelles, détrituts, ... hors des bacs de récupération. Respecter les consignes de tri rappelées sur les affichettes apposées dans les lieux dédiés. La société d’entretien veille à la propreté des parties communes de façon régulière mais la contribution des résidents entre deux passages permet de maintenir une ambiance et un accueil agréables le reste du temps : ne rien jeter, laisser tomber ou déposer dans les coursives,  passages, escaliers, ascenseur, aux abords, bassin de rétention, … (papiers, mégots de cigarettes, emballages, coulures de sac poubelle …). Toute salissure doit être immédiatement réparée par son auteur. Par respect des autres résidents, des règles d’hygiène et du personnel de nettoyage, il est interdit de cracher dans les espaces communs. Signaler au syndic les dysfonctionnements éventuels qui seraient constatés.

 

OBJETS ENCOMBRANTS :

Les objets trop volumineux (appareils électroménagers, meubles, matelas, gravats, …) ou qui ne constituent pas des déchets ménagers quotidiens et qui ne peuvent être emportés par le ramassage habituel, doivent être évacués selon une des deux solutions suivantes : portage dans une déchetterie de la ville (tel 04.66.70.80.71) ou  demande de collecte au 0 800 420 420 : ramassage gratuit sur rendez-vous. Les appareils électroménagers et outils électriques hors d'usage doivent être apportés dans les bacs mis à disposition par les commerces diffusant ce type d'appareils.

 

VÉLOS :

Les vélos peuvent être rangés dans les locaux prévus à cet effet à chaque niveau (local-vélo) et fermant à clé. Veiller à leur bonne fermeture. Utiliser les anneaux pour attacher les vélos avec un antivol. Les motos et engins à moteurs doivent être stationnés sur l’espace « Motos » au RH.

 

STATIONNEMENT :

Respecter les emplacements attribués (attention le numéro du parking ne correspond pas au numéro de l’appartement). Ne pas stationner sur les espaces de circulation, aux abords de l’entrée du parking, en face et près de l’entrée principale : utiliser les zones de stationnement prévues et ne pas stationner sur des zones gênant la manœuvre des véhicules entrant ou sortant du parking ni l’accès au local-poubelles. L’emplacement situé au RH prévu pour de courtes durée de stationnement (moins de 6 heures) est réservé aux entreprises, personnel de santé, visiteurs de passage, …

 

 NUISANCES SONORES :

Dans tous les cas respecter la quiétude de l’ensemble en évitant tout bruit intempestif et en respectant les règles de bon voisinage. Équiper les meubles susceptibles d’être déplacés (chaises, fauteuils, tables, …) de patins de feutre ou caoutchouc. Dans les appartements éviter les chaussures à talon et privilégier les chaussons ou chaussures d’intérieur. Après 22 h ne pas utiliser d’instruments ou appareils sonores ou vibrants (machines de lavage, outillage, …) et réduire le niveau sonore des appareils audio visuels (TV, radio, chaine Hi-Fi …). Ne pas faire fonctionner les machines de lavage et appareils électroménagers bruyants après 22 h. De plus, pas de travaux de bricolage sonores en semaine avant 8 heures,  le samedi avant 10 h et le dimanche avant 11 h. Dans l’immeuble chacun a droit au calme, au repos et à la tranquillité !

 

CIRCULATION ET SECURITE : Veiller à la bonne fermeture des portes d’entrée dans la résidence (communication avec les zones ouvertes) : entrée principale, communication entre les parkings et les cages d’escalier, fermeture du portail basculant donnant accès aux parkings.

 

ASCENSEUR :

Maintenir la propreté de cet espace en évitant toute salissure, en réparant celles qu’on aura accidentellement causées, en ne l’utilisant pas comme monte-charge pour des objets trop encombrants susceptibles d’abimer les parois, en les protégeant lors de transport de colis pouvant causer des rayures, notamment lors d’aménagements ou de déménagements. Chaque résident sera considéré comme responsable des dégradations éventuellement commises et constatées à cette occasion. Il est interdit de fumer dans l’ascenseur.

 

ETENDAGE, PARAVENTS, BLOCS MOTEURS DE CLIMATISEURS ET PARABOLES - ANTENNES :

Les meubles, objets, séchoirs installés sur les balcons ne doivent pas être visibles depuis les niveaux inférieurs. L’étendage du linge est interdit en façade. Il ne peut se faire sur les balcons, terrasses et loggias, que sur les dispositifs ne dépassant pas la barre d’appui et dans tous les cas, invisibles depuis les niveaux inférieurs. Il en est de même pour les meubles et blocs moteurs de climatiseurs dont les normes d’installation et de niveau sonore (<50db) ont été fixés en AG de copropriétaires (2013). L’immeuble est équipé d’un accès collectif aux chaines de télévision : la pose d’antennes visibles sur les terrasses et balcons est donc interdite. L’installation de paravents visibles de façon permanente est interdite. Toute dérogation fera l’objet d’une délibération qui aura été soumise au vote de l’Assemblée Générale des Copropriétaires. Pas de feux vifs (bois, charbon) sur les terrasses et loggias. L’utilisation de planchas est tolérée dans la mesure où elles ne créent pas de nuisances olfactives fréquentes.

 

ANIMAUX :

La présence des animaux est possible à condition qu’ils ne soient ni bruyants ni mal odorants et ne constituent en aucune façon une gêne ou un risque pour les autres résidents. Les chiens notamment, doivent être tenus en laisse et accompagnés ainsi hors de l’enceinte de l’immeuble. Les éventuelles déjections d’animaux, sur les balcons et terrasses, doivent être rapidement éliminées par leurs propriétaires. Pour les "besoins naturels" de ces derniers, utiliser la "canisette" près du conteneur de verre, en face du centre commercial « Les Mimosas ». Il est interdit d'utiliser le bassin de rétention qui ne doit en aucun cas devenir un crottier. Les éventuelles déjections d’animaux, sur les espaces communs, le plancher d'ascenseur, les balcons et terrasses, doivent être rapidement éliminées par leurs propriétaires. Les sacs de ramassage de déjections doivent être jetés à la poubelle et non pas abandonnés sur le sol. La construction de barrières anti passage de chats doit respecter le modèle installé sur le garde-corps de l’appartement n°04 (1er étage côté arrière de la résidence)

 

DIVERS : BRANCHEMENTS, STORES DE BALCON, AFFICHAGE, …

Il est interdit de se brancher sur les minuteries et éclairages communs à des fins personnelles. L’affichage sauvage d’avis et communications divers non signés est interdit. Confier les annonces au Conseil Syndical de Copropriété qui les placera dans le panneau d’affichage. L’installation de stores ou bâches ne peut se faire qu’en respectant les contraintes (de couleurs) fixées en A.G. des copropriétaires : se renseigner auprès du syndic.

 

Le Conseil Syndical de la Copropriété, Le syndic Tourdiat Gestion pour application.

 

TRIER NOS DECHETS :

MODE D'EMPLOI

 

Que recycle-t-on ?

Tous les emballages en papier, carton, acier, aluminium et les briques alimentaires sont à déposer dans le bac de tri (bleu).

 

- Emballages en verre : 
OUI : Bouteilles, pots, bocaux : petits ou grands, n’hésitez plus, si ce sont des emballages en verre, ils se déposent dans le bac de tri, et se recyclent à l’infini. A déposer dans le récupérateur Place de l'Europe, en face des commerces (ou bien dans la poubelle noire du local-poubelles)
NON : Vaisselle, plats en verre, miroirs… les objets décoratifs en verre sont d’une composition différente du verre d’emballage et ne se recyclent pas.

 

 

- Emballages en papier et carton, briques alimentaires + Journaux, papiers et magazines : 
OUI : Boites de céréales, boites de pizza, briques alimentaires, livres, cahiers – même à spirales, enveloppes – même celles à fenêtres  : tous les papiers cartons se recyclent! 
OUI MAIS : Les cartons de déménagement, de meubles en kit, d’appareils électroménagers sont souvent trop volumineux pour le bac de tri. Ils se recyclent mais leur volume doit être réduit (il faut les découper, les replier, ...).

NON : les blocs en polystyrène ne se recyclent pas : à déposer dans le bac vert

 

- Emballages en métal (acier et aluminium) : 
OUI : Canettes, boites de conserve, aérosols, barquettes en aluminium, bouteilles de sirop, couvercles en métal, capsules, … Tous les emballages en métal se recyclent, même les plus petits.

 

- Bouteilles et flacons en plastique uniquement : 
OUI : Bouteilles d’eau, d’huile, flacons de liquide vaisselle, de shampoing,… 
NON : Les objets en plastique (les jouets, la vaisselle…) ne se recyclent pas et doivent être déposés en déchetterie ou jetés dans le bac vert s'ils sont en petite quantité.

 

A NOTER : Dans les communes qui testent le recyclage de tous les plastiques on peut déposer aussi tous les autres emballages en plastique dans le bac de tri.

 

 

Quels sont les bons gestes de tri ?

- Inutile de laver vos emballages, il suffit de bien les vider : Briques de lait ou de soupe,  boites de pizza, boites de conserve (sauce tomate,…), bocaux (terrine, confiture...) Les emballages salis ne gênent pas le processus de recyclage ; si vous les lavez vous gaspillez de l’eau qu’il faut ensuite traiter.

 

- Inutile d’enlever le bouchon sur la bouteille en plastique, les agrafes et le scotch sur le papier cadeau, les spirales sur les cahiers, les fenêtres sur les enveloppes -> En petite quantité, cela ne gêne pas le processus de recyclage.

 

- Ne pas imbriquer les emballages entre eux et ne pas les enfermer dans des sacs en plastique -> - Les emballages doivent être déposés en vrac dans les bacs afin de ne pas gêner la séparation entre les matériaux qui s’effectue dans les centres de tri.

 

Et si vous voulez savoir ce que deviennent les emballages après votre geste de tri, rendez-vous sur suivezmoi.fr

COMPRENDRE LE CALCUL DES TAXES ET CHARGES RELATIVES A SON HABITATION

 

DEUX TYPES DE TAXES :

TAXE FONCIERE :

La taxe foncière est un impôt local sur les biens immobiliers, bâtis ou non bâtis, calculé sur la valeur locative cadastrale. 

Elle est payée à l’administration par les seuls propriétaires de biens fonciers et ne peut être répercutée à un éventuel locataire de ces biens. Les taxes foncières sont donc des impôts locaux payables tous les ans par les propriétaires de biens immobiliers

Son montant est fixé par la collectivité locale et donc elle est différente d’une commune à l’autre et même d’un secteur à l’autre dans une même commune, prenant en compte la qualité des services environnants, de l’habitat en général, de la surface et de la nature du bien …

TAXE D’HABITATION :

La taxe d'habitation est une taxe locale due par toutes les personnes qui ont la libre disposition d'un logement en état d'être habité au 1er janvier de l'année d'imposition.

Elle concerne les occupants (propriétaires, locataires ou même occupants à titre gratuit).

L'administration calcule la base d'imposition en appliquant certains abattements à la valeur locative brute du local. La taxe d'habitation est alors égale à cette base d'imposition multipliée par les taux fixés par la collectivité locale et autres collectivités associées (Communauté d'agglo, ...). Elle varie donc d’une commune à l’autre.

 

LES CHARGES DE COPROPRIETE :

Ce sont les charges liées au fonctionnement de la copropriété : entretien et nettoyage, réparations, contrats de maintenance (ascenseur, VMC, portail basculant …), consommation d’eau, électricité, contrat du syndic, …

CHARGES LOCATIVES :

Les charges locatives sont des dépenses relatives à un logement donné en location, que le propriétaire paie et dont il demande le remboursement au locataire. D'où le nom de charges récupérables.

En copropriété, l'entretien et les réparations des parties communes sont réglées et comptabilisées par le syndic. Ce sont les dépenses concernant le fonctionnement du bâtiment (cage d'escalier, espaces verts, assurances, éclairages, etc.). Les dépenses correspondantes sont facturées aux propriétaires, selon une répartition déterminée par un coefficient appelé « tantième » prenant en compte notamment la surface du bien occupé (logement, parkings, …)

Ces dépenses sont relatives à l'utilisation des parties communes et aux services dont profite directement le locataire. Ainsi par exemple, le locataire se sert de l'ascenseur, de l'escalier qui est nettoyé et éclairé. Il faut payer l’EDF, rémunérer l’entreprise de nettoyage, la personne qui s'occupe des espaces verts, etc. Il est donc normal que ces dépenses puissent être répercutées par le propriétaire sur le locataire. A l'inverse, les charges qui profitent uniquement au propriétaire, comme les honoraires du syndic, ne sont pas récupérables et restent à la charge du propriétaire.

En gros et de façon approximative, le propriétaire garde à sa charge environ les 3/5ème de la totalité des charges (facturées par le syndic) et répercute environ les 2/5ème (charges récupérables) au locataire. Généralement il rajoute en fin d’année (en le justifiant) la taxe de collecte des ordures ménagères qu’il a payée à la collectivité avec les impôts locaux, si elle n’a pas déjà été incluse dans le calcul des charges payées mensuellement.

Un appel de fond est adressé trimestriellement par le syndic à chaque copropriétaire faisant apparaître la totalité des charges relatives au bien (estimées de façon prévisionnelle, en fonction des tantièmes), les charges récupérables et celles non récupérables 

Une fois par an, le syndic arrête les comptes définitifs de la copropriété et adresse au propriétaire, après l’Assemblée Générale qui les a approuvés, un relevé de comptes faisant apparaître les dépenses réelles de la copropriété ainsi que la répartition en deux chapitres : charges récupérables et charges restant au propriétaire, justifiant ainsi un éventuel réajustement.

Le propriétaire informe son locataire de l’état des charges : il est tenu d'y procéder une fois par an.  Les charges payées mensuellement par le locataire au propriétaire sont donc des provisions qui peuvent, le cas échéant, être réajustées (en plus ou en moins) en fin d’année, au vu des dépenses réelles. Celles-ci varient d’une année à l’autre, notamment du fait de la consommation réelle d’eau froide et chaude (naturellement hors consommation collective de l’eau utilisée pour l’entretien des parties communes : nettoyage, arrosage, …). Dans notre copropriété le syndic paie l’eau globalement dépensée puis répartit cette dépense entre les résidents au vu des relevés de compteurs individuels.

EN PRATIQUE :

La copropriété dispose chez le syndic d’un compte séparé que celui-ci utilise pour payer les dépenses courantes d’entretien, les abonnements, contrats, fournitures et fournisseurs, réparations et travaux, assurances, … Ce même compte reçoit les versements correspondant aux provisions sur charges payées par les copropriétaires. Dans le cas où ces versements ne se feraient pas régulièrement et à temps, le compte bancaire ne serait pas suffisamment provisionné pour payer les factures se présentant (contrats, achats de fournitures, fluides, …). Ce défaut de trésorerie, entrainerait alors une cessation de paiement passagère et pénalisante pour les fournisseurs de la copropriété car pouvant empêcher la réalisation, à temps, de réparations indispensables.

N.B. : Cette situation s’est produite pour notre copropriété, lors de la deuxième année de fonctionnement. C’est pourquoi il a été décidé l’année suivante de créer dans le budget, une ligne de réserve permanente de trésorerie, alimentée par un versement (d’un montant de 8000 € pour la totalité), effectué en deux fois en 2015, par les copropriétaires. Il s’agit là, d’une avance qui pourra dans tous les cas, être récupérée par chacun des copropriétaires en cas de revente du bien. Elle ne peut donc en aucun cas être imputée aux locataires.

Cette ligne du compte d’exploitation (« compte clients » qui enregistre les versements des copropriétaires) est particulièrement surveillée en cours d’année et au moment de l’AG afin de prendre rapidement toute disposition utile en cas de compte individuel anormalement débiteur.

En ce qui concerne notre copropriété, l’année d’exploitation budgétaire débute le 1er novembre et s'achève le 31 octobre.

Habituellement l’Assemblée Générale des copropriétaires a lieu à la mi-décembre mais pour l’exercice 2014-2015, pour des raisons techniques, elle a été fixée au 4 janvier 2016.


 

 
NOS CHIENS SONT SYMPAS ! LEURS MAITRES AUSSI … QUAND ILS LES FONT SORTIR POUR QU’ILS FASSENT LEURS BESOINS AILLEURS QUE SUR LES EMPLACEMENTS DE PARKINGS ET AUTRES ESPACES COMMUNS DE LA RESIDENCE !
NB. Le bassin de rétention de la résidence ne devant pas devenir un "crottier", il est demandé aux propriétaires de chiens de faire faire les besoins de leurs animaux à l'extérieur de la résidence (par exemple dans la "canisette" près du récupérateur de verre, en face du centre commercial). Les voisins vivant au dessus de cet espace et les personnels y travaillant les en remercient.

LE RESIDENTS AYANT PRIS LA PRECAUTION D'UTILISER DES POCHETTES PLASTIQUES NOIRES POUR RAMASSER LES CROTTES DE LEURS CHIENS SONT INVITES A JETER CES POCHETTES DANS UNE POUBELLE ET A NE PAS LES ABANDONNER SUR LE SOL DU PARKING

DIGICODE

ENTREE DANS LA RESIDENCE 

 

Après avoir repéré sur la liste papier apposée sur la baie vitrée du hall d'entrée, le nom du résident chez qui on se rend et le numéro de l'appartement correspondant, taper sur le clavier ce numéro puis sur la touche sonnerie (cloche). Votre correspondant vous voit sur l'écran de son visiophone grace à la caméra posé sur la platine et vous ouvrira depuis la commande de son appartement.

 

En cas de problème signaler le dysfonctionnement au syndic Tourdiat (M. Castéras) : 

04.66.27.53.76

 tourdiat.gestion@wanadoo.fr

 

avec copie au Président du Conseil Syndical:

conseilsyndical.leliberte@laposte.net

La résidence Le Liberté est cablée par Numéricable (très haut débit). Chacun a cependant la liberté de choisr le fournisseur d'accès qui lui convient (Orange, Free, SFR ... ou Numéricable).

Il est possible de recevoir les chaines gratuites habituelles (service public et TNT) en branchant directement son télévisueur sur les prises installées dans les différentes pièces de l'appartement.

L'installation de certaines "Box" demandent la pose d'un adaptateur.

​La reception des chaines diffusées par Numéricable nécessite cependant de prendre un abonnement auprès de ce fournisseur.

    Résultat de recherche d'images pour "la fibre nîmes"

CONNEXION A LA FIBRE

Au début de l'année 2015 l'immeuble a été relié à la fibre : les démarches utiles ont été effectuées en 2014 par le syndic et les travaux de connexion ont été réalisés le 18 février 2015. Cela signifie que le BTI (Boitier de Transmission Immeuble) est installé au sous-sol. Les bornes de connexions arrivent sur chacun des paliers dans les placards techniques. Le cablage entre ce boitier et les placards de paliers est  opérationnel depuis la mi mars 2015. Chacun peut, s'il le souhaite, demander à son fournisseur d'accés de relier l'appartement au réseau.

Donc pour une connexion immédiate il faut s'adresser à Orange fibre. La connexion par les autres fournisseurs pourra se faire éventuellement plus tard. Un technicien d'Orange Fibre passe au après que la demande a été formulée au service, dans les appartements de la résidence concernés pour procéder aux formalités et visites préalables aux opérations de connexion de ces appartements. Ce branchement est effectué gratuitement par Orange Fibre.

La fibre, c’est quoi ? La fibre optique est une technologie unique qui utilise un fil de verre ou de plastique conducteur de lumière. Ce fil transporte des données numériques comme internet, la télévision ou le téléphone.

Un débit incroyable : Un des grands avantages de la fibre est le débit d’information largement supérieur à celui offert par les autres technologies. Concrètement, vous bénéficiez d’une connexion ultra rapide, d’une TV HD et d’une ligne téléphoniqueutilisables simultanément sans perte de qualité.

En outre, la fibre assure dans tous les cas une meilleure qualité d'image en éliminant les risques de rupture, de pixellisation, de perte de signale, d'image fixe, ...

POSE DE CLIMATISEURS : 

LES NORMES A RESPECTER

 

L’Assemblée Générale 2013 après en avoir délibéré, décide de donner l’autorisation aux copropriétaires le souhaitant, d’installer à leurs frais un système de climatisation aux conditions suivantes :

- Que le matériel soit conforme à la législation en vigueur, afin de gêner le moins possible le voisinage par le bruit et la chaleur (normes niveau sonore < 50db)

- Que les travaux soient réalisés par un professionnel,

- Que l’unité extérieure soit posée sur silent-bloc à l’extérieur au sol

- Que l’installation soit invisible de la rue ou niveaux inférieurs.

- Que les tuyauteries soient soigneusement posées le long d’un joint de façade, dans tous les cas discretement et entièrement sous goulotte d'une teinte identique à celle de la façade,

- Que les condensats soient canalisés et récupérés,

____________________________________

 

EAU CHAUDE SOLAIRE : AVANTAGES DU DISPOSITIF ET NORMES B.B.C.

 

En été en, lorsque les conditions d'ensoleillement sont favorables, il est possible d'arréter complétement le fonctionnement de la chaudière d'appartement et de se satisfaire de l'eau chaude solaire (la température peut atteindre 80°C quand les conditions sont optimales). Il faut cependant laisser l'eau présente dans la tuyauterie s'écouler un moment avant d'obtenir une eau suffisamment chaude au robinet.

 

Pour arrêter le fonctionnement de la chaudière il suffit d'appuyer sur le bouton "Marche - Arrêt"

___________________________________

LES CHARGES DE COPROPRIETE

Les charges de copropriété représentent les dépenses que doivent supporter les différents propriétaires au titre de l'entretien et du fonctionnement de la résidence. Leur répartition répond à des règles bien précises. IL EST UTILE DE BIEN LES APPRECIER AFIN DE VOTER LE BUDGET, EN CONNAISSANCE DES CONSEQUENCES POSSIBLES, LORS DE L'ASSEMBLEE GENERALE DES COPROPRIETAIRES.

Explications : 

 

1 – Charges générales ou spéciales ?

Il existe deux grands types de charges : celles générales qui permettent l'entretien, la conservation et l'administration des parties communes* (nettoyage et entretien, espaces verts, honoraires du syndic...). Elles sont estimées de façon prévisionnelle. Et celles dites spéciales, relatives aux services collectifs et équipements communs (ascenseur, appareillages collectifs tels que adoucisseur,  ...).

Leurs calculs : quand les frais généraux sont répartis entre tous en fonction de la valeur de chaque lot**, les charges sur les équipements collectifs dépendent en revanche de l'utilité du service pour chaque résident. Ainsi, le propriétaire d'un logement au rez-de-chaussée n'aura pas à payer les frais relatifs à l'usage d'un ascenseur***, et celui qui habite au 1er étage paiera moins de charges que celui qui habite au 6ème.

 

Attention : il ne faut pas confondre utilité et utilisation. Un propriétaire concerné par certains services (chauffage, ascenseur...), mais qui ne les utilise pas, paiera de la même manière que celui qui les utilise. Ainsi, le copropriétaire du 2ème étage participera aux frais d'ascenseur, même s'il préfère prendre l'escalier.

 

* Voir le règlement de copropriété pour en connaître la nature précise.
** les tantièmes de charges sont en rapport avec les tantièmes de copropriété, qui représentent une fraction des parties communes. Ils sont calculés d'après la superficie et la situation des lots dans la résidence, notamment par rapport aux étages. C'est le règlement de copropriété qui fixe la quote-part qui incombe à chaque propriétaire.
*** sauf s'il dispose d'un parking ou d'une cave au sous-sol desservis par un ascenseur

 

2 – Les charges de certains équipements

Le chauffage collectif : certains équipements servent à tous les copropriétaires. C'est le cas pour le chauffage collectif*. Les charges d'équipement sont généralement liées à la surface du logement à chauffer ou au nombre de radiateurs. Un grand appartement a souvent besoin de plus d'énergie pour être chauffé qu'un studio. Si un des propriétaires décide d'installer un chauffage individuel, il devra tout de même régler sa quote-part. Dans la Résidence Le Liberté, il n'y a pas de chauffage collectif.

L'eau froide : dans certains immeubles, en l'absence de compteurs individuels, la consommation totale est répartie en fonction de la valeur de chaque lot. En présence de compteurs, seule la consommation d'eau utilisée pour l'usage des parties communes est prise en charge par l'ensemble des résidents. C'est la cas pour notre résidence.

Les escaliers : les charges liées à l'entretien, aux réparations... sont des charges générales, qui doivent être réparties entre tous les copropriétaires. Les tapis couvrant les escaliers relèvent en revanche des charges d’équipement, et sont donc calculées selon leur utilité pour chaque copropriétaire.

 

* sauf pour le propriétaire d'un parking au sous-sol non chauffé. Il devra en revanche payer les charges générales de l'immeuble, comme les frais d'entretien...

 

3 – Les appels de charges

Les charges générales et spéciales, liées aux services et équipements collectifs, sont payées avec un système de provisions. Chaque année, les copropriétaires votent pendant l'assemblée générale un budget prévisionnel pour faire face aux dépenses collectives courantes. Le syndic en estime le montant, en se basant sur les années précédentes. La provision doit être réglée à la réception de l'appel de charges (par lettre simple), en général au premier jour de chaque trimestre. Dans notre cas, il est conseillé de payer par autorisation de prélèvement (mais ce moyen n’est pas obligatoire).

          "RENCONTRES DU LIBERTE"

EN 2013 : Le Conseil Syndical a été à l'initiative de la Première "Rencontre du Liberté" à l'intention des résidents et des propriétaires non résidents, organisée à l'occasion de la journée nationale "Fête des voisins" le 30 mai 2013. Un des résidents avait confectionné une paella et chacun a amené un complément (entrée, dessert, boissons, ...) partagé dans l'espace couvert du rez de chaussé haut. Une occasion de se mieux connaitre, d'échanger, ...

 

En 2014 : le Conseil Syndical s'est orienté vers une formule plus "légère", et plus spontannée que la précédente La 2ème "Renconte du Liberté"  a été organisée le samedi 28 juin 2014, au cours d'un apéritif convivial devant l'entrée de la Résidence ,entre 11h30 et 14h. Sympathique rencontre arrosée d'un punch maison et agrémentée par les conributions salées ou sucrées des participants (locataires, propriétaires, résidents et non-résidents).

 

EN 2015 : La "3ème rencontre du Liberté" : le 6 juin de 11h à 14h (apéritif déjeunatoire coopératif). 

Animation à 14h Place de l'Europe : "La pétanque en Liberté"

 

EN 2016 : la 4ème rencontre a eu lieu un vendredi en fin d'après midi (le 24 juin) moment qui semble plus adapté aux disponibilités des résidents. Une quarantaine de personnes sont passées sur cet espace installé devant la résidence. La convivialité était toujours au rendez-vous avec le partage des grigotages confectionnés par certains, les boissons proposées par la copropriété. A noter qu'un des résidents de confession musulmane, a tenu malgré le fait que cette rencontre se situait pendant la période de jeûne (ramadan), à s'associer à cette manifestation en offrant une assiette de patisseries orientales. Sympa !

 

COMMUNIQUEZ

vos commentaires,

vos suggestions,

vos propositions,

vos demandes,

vos interrogations,

vos informations,

vos "tuyaux",

vos petites annonces,

vos critiques ou vos encouragements, ...

 

en écrivant à :

      conseilsyndical.leliberte@laposte.net     

   avec demande de publication

sur ce site

Coordonnées

Conseil syndical Le Liberte Nimes

32 rue de la Ranquette

30900 Nîmes

 

A CONTACTER

UNIQUEMENT PAR COURRIEL

conseilsyndical.leliberte

@laposte.net

 

Gestion de la copropriété

SYNDIC :

TOURDIAT GESTION 

33, rue de Sauve

30900 NÎMES

04.66.27.53.76

syndic@tourdiat.com

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Conseil syndical Le Liberte Nimes